Jardins-partages.org est animé par le réseau national du
Jardin dans Tous Ses Etats.


Grande fête des jardins partagés

Le réseau du JTSE

S'informer

Les actions

suivre sur twittersuivre sur twitter
suivre sur twittersuivre sur facebook

Terres Nourricières en Partage

Au Nord comme au Sud, la fragilisation des ressources naturelles et des lieux fertiles pose d’importantes questions sociétales :

- La capacité d’assurer une réponse satisfaisante et durable aux besoins fondamentaux des personnes les plus fragiles, dans les domaines de l’alimentation et de la santé. La possibilité pour chacun de choisir son alimentation ;

- Le maintien d’une agriculture paysanne proche des foyers de consommation urbains. Là encore, les producteurs les plus modestes sont dramatiquement affectés par toutes ces évolutions.

PDF - 97.5 ko
Voir les actions des Terres Nourricières en Partage

Il nous faut aussi appréhender de nouveaux phénomènes culturels. Ainsi, à la mesure que s’impose le mode de vie urbain, la transmission des savoir faire culinaires et vivriers devient toujours plus incertaine. Avec le développement de l’obésité, par exemple, on mesure les effets produits sur la santé par certaines habitudes alimentaires de qualité nutritionnelle médiocre. Les maladies consécutives à une alimentation déséquilibrée constituent déjà un phénomène de santé publique préoccupant.

De nombreuses actions de terrain montrent que la fracture alimentaire n’est pas une fatalité. Leur reconnaissance est souvent encore nécessaire. Leur développement doit être renforcé. Leur mise en lien, dans chaque territoire de vie, doivent être encouragés autour de valeurs partagées.

Le réseau du Jardin dans tous ses états, initiateur du Manifeste des Terres Nourricières en Partage appelle à développer les initiatives suivantes :

PDF - 974.1 ko
Voir le manifeste des Terres Nourricières en Partage

- Repérer, au Nord comme au Sud, et rendre compte des actions locales remarquables déjà efficientes sur tout ou partie des ambitions décrites et susceptibles d’être particulièrement éclairantes et stimulantes

- Organiser un grand forum de restitution et d’échange autour de ces expériences, sous l’égide du « Manifeste des Terres Nourricières en partage » (projet sur Lille en 2009)

- Apporter un soutien à la création de systèmes de production - distribution alimentaire locale (autrement appelé circuit alimentaire local) répondant aux critères du Manifeste des Terres Nourricières en Partage.